Refugee activists organise peaceful protest: police ignore children with flowers and crying women to destroy more houses in Calais Jungle

The girl who makes the interview has kept in touch with the hunger strikers, and supported their call for a demonstration at 8am in the snow, along with other women and children.

children pic

The hunger strikers keep their faces covered out of concern for their privacy and their family and friends not to worry about them. Here they show their comradeship with the interviewer’s ongoing support to work together to make their political voice heard.

‘They told us their objection is with the British government because they have not listened to us. With their one mouth they have spoken one hundred time.’

 

Welcome to the Adam Show on Jungala Radio. Today we went to speak with the Iranian men who are protesting the destruction of the Jungle by sewing their lips shut. Before we spoke with them they told us that their objection is with the British government because they have not listened to the refugees of the Jungle. They say that with our one mouth we have spoken a hundred times and have not been heard. Will the British government listen to us with our mouths sewn shut?

We had a short interview because they can’t talk, they have pain in their lips.

Salaam aleikum

Salaam aleikum

Why have you sewn your lips and you don’t want to eat?

Because the French government are destroying the Jungle and because we want to be able to go to England. We do this for all people in the Jungle.

What do you hope from the English government?

We want the British government to help us, and we want help and support from the British people.

In this situation you are living without your family, alone in the Jungle, what is your message for the British government?

I want to say to them they should come and live here for one night. Then with their family here. Then they can imagine how hard it is to live here.

Why have you sewn your lips shut?

To protest against the unfair destruction of the jungle. In spite of the fascists who attack us here we are we are retaliating with a peaceful protest. We want the British government to witness this before they make a decision and response to us.

How long you will continue the hunger strike and what is your hope from the British government?

Until a fair solution is made for the refugees of the jungle, especially the women and children. We are hopeful that the people and politicians of England and the world will come to support us and give a fairer solution for our future. We want the British public to see us and to support us.

Thank you.

The men with their sewn lips who are leading the demonstration, they have signs and flowers. The signs say things like, “we are the human rights” and “no person is illegal”. There were some children who tried to give flowers to the police. The police wouldn’t take the flowers and this made some of the people cry. The protest happened peacefully but the police ignored the refugees and continued to destroy their home.

//fr

Bienvenue au “Adam Show” sur Jungala Radio. Aujourd’hui nous sommes allés parler aux Iraniens qui manifestent contre la destruction de la Jungle en se cousant les lèvres. Avant de nous rencontrer, ils nous ont dit que leur objection, c’est au gouvernement britannique qui n’écoute pas les réfugiés de la Jungle. Ils disent qu’ “avec une seule bouche, nous avons parlé cent fois, et personne ne nous a écoutés”. Le gouvernement britannique nous écoutera-t-il la bouche cousue ? 
 
L’interview est courte parce qu’ils ne peuvent pas parler, ils ont trop mal aux lèvres. 
 
Salaam aleikum.
Salaam aleikum.
Pourquoi vous êtes-vous cousu les lèvres, et ne voulez pas manger ? 
Parce que le gouvernement français est en train de détruire la Jungle et parce que nous voulons pouvoir aller en Angleterre. Nous faisons cela pour toutes les personnes de la Jungle.
Qu’espérez-vous de la part du gouvernement anglais ? 
Nous voulons que le gouvernement britannique nous aide, et nous voulons de l’aide et du soutien du peuple britannique.
Dans cette situation dans laquelle vous vivez, sans votre famille, seuls dans la Jungle, quel est votre message pour le gouvernement britannique ? 
Je veux leur dire qu’ils devraient venir passer une nuit ici. Et puis avec leur famille. Comme ça, ils peuvent s’imaginer à quel point il est dur de vivre ici.
Pourquoi vous êtes-vous cousu les lèvres ? 
Pour manifester contre la destruction injuste de la Jungle. Contrairement aux fascistes qui nous attaquent, nous répondons en manifestant de manière paisible. Nous voulons que le gouvernement britannique en soit témoin avant qu’ils fassent une décision ou qu’ils nous répondent.
Combien de temps comptez-vous continuer la grève de la faim, et qu’espérez-vous de la part du gouvernement britannique ?
Nous continuerons jusqu’à ce qu’une solution juste soit trouvée pour les réfugiés de la Jungle, et surtout pour les femmes et les enfants. Nous espérons que le peuple et les députés d’Angleterre et du monde entier viendront nous soutenir et nous donner une solution plus juste pour notre avenir. Nous voulons que le peuple britannique vienne nous voir et nous soutenir.
Merci. 
 
Les hommes à la bouche cousue qui sont à la tête de la manifestation, ils ont des panneaux et des fleurs. Sur les panneaux il y a écrit des messages comme “nous sommes les droits humains” ou encore “aucune personne n’est illégale”. Il y avait quelques enfants qui essayaient de donner des fleurs à la police. La police n’a pas voulu prendre les fleurs, et cela a fait pleurer certaines personnes. La manifestation s’est déroulée paisiblement mais la police n’a pas fait attention aux réfugiés et a continué à détruire leur maison. 
Bienvenue au “Adam Show” sur Jungala Radio. Aujourd’hui nous sommes allés parler aux Iraniens qui manifestent contre la destruction de la Jungle en se cousant les lèvres. Avant de nous rencontrer, ils nous ont dit que leur objection, c’est au gouvernement britannique qui n’écoute pas les réfugiés de la Jungle. Ils disent qu’ “avec une seule bouche, nous avons parlé cent fois, et personne ne nous a écoutés”. Le gouvernement britannique nous écoutera-t-il la bouche cousue ? 
 
L’interview est courte parce qu’ils ne peuvent pas parler, ils ont trop mal aux lèvres. 
 
Salaam aleikum.
Salaam aleikum.
Pourquoi vous êtes-vous cousu les lèvres, et ne voulez pas manger ? 
Parce que le gouvernement français est en train de détruire la Jungle et parce que nous voulons pouvoir aller en Angleterre. Nous faisons cela pour toutes les personnes de la Jungle.
Qu’espérez-vous de la part du gouvernement anglais ? 
Nous voulons que le gouvernement britannique nous aide, et nous voulons de l’aide et du soutien du peuple britannique.
Dans cette situation dans laquelle vous vivez, sans votre famille, seuls dans la Jungle, quel est votre message pour le gouvernement britannique ? 
Je veux leur dire qu’ils devraient venir passer une nuit ici. Et puis avec leur famille. Comme ça, ils peuvent s’imaginer à quel point il est dur de vivre ici.
Pourquoi vous êtes-vous cousu les lèvres ? 
Pour manifester contre la destruction injuste de la Jungle. Contrairement aux fascistes qui nous attaquent, nous répondons en manifestant de manière paisible. Nous voulons que le gouvernement britannique en soit témoin avant qu’ils fassent une décision ou qu’ils nous répondent.
Combien de temps comptez-vous continuer la grève de la faim, et qu’espérez-vous de la part du gouvernement britannique ?
Nous continuerons jusqu’à ce qu’une solution juste soit trouvée pour les réfugiés de la Jungle, et surtout pour les femmes et les enfants. Nous espérons que le peuple et les députés d’Angleterre et du monde entier viendront nous soutenir et nous donner une solution plus juste pour notre avenir. Nous voulons que le peuple britannique vienne nous voir et nous soutenir.
Merci. 
 
Les hommes à la bouche cousue qui sont à la tête de la manifestation, ils ont des panneaux et des fleurs. Sur les panneaux il y a écrit des messages comme “nous sommes les droits humains” ou encore “aucune personne n’est illégale”. Il y avait quelques enfants qui essayaient de donner des fleurs à la police. La police n’a pas voulu prendre les fleurs, et cela a fait pleurer certaines personnes. La manifestation s’est déroulée paisiblement mais la police n’a pas fait attention aux réfugiés et a continué à détruire leur maison. 
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s