Pledge your support/Soutenez-nous, Engagez-vous

What are you doing already to try to change the problems all refugees face in Calais Jungle, and across Europe?

What support can you, personally or as an organisation, offer to support any demands the hunger strikers make now while they say they are determined to continue until their needs are met?

The action these men are taking tells you that the border kills as surely as an Iranian death sentence.

They are not the first people to say this. Here, there is the list of known deaths in Calais from 2002 onwards. 26 died in 2015 alone, 19 in 2014. These men are prepared to risk their lives in a desperate effort to highlight the urgency of the situation, but if every one of them were to die, and no more deaths happened at the border in 2016, this would be an improvement on last year’s border violence. 

ARE YOU LISTENING YET? What are you prepared to do? Are you prepared to support refugees to undertake initiatives to improve the situation for each other – financially, logistically, with whatever expertise and power you have? Are you prepared to do this when it means supporting refugees even if they make choices that you don’t personally agree with? 

How can YOU, with the power you, personally have, help these activists continue to have their voices heard and develop their initiative to try to change things for all refugees in the Calais Jungle?

They cannot wait to eat again for the governments with real power to change things – they will die. But how can they know that people looking at them now are not just crying for them – that they will actually help?

What can you promise – to help now, to offer help in a week’s time, a month’s time, and a year’s time?

How can you work, under the direction of refugees’ initiatives, to change things?

If you want these men to start eating, you must give them evidence that people are not all like Veronique from the UNCHR about whom the hunger strikers say:

“She needed to have been talking to some of the people in the Jungle from each community not just the hunger strikers. We are wondering if she just comes because she is curious to see if we have really sewn our lips like all the journalists who have been knocking on our door everyday. She saw all nine of us with our lips sewn. But we are interested in people visitng us who want to work with us to change the situation here. Not people who want to persuade us to stop our action.”

 

FR/

Que faites-vous pour essayer d’aider les personnes réfugiées dans la Jungle de Calais et en Europe ?

Comment pouvez-vous, en tant que particulier ou membre d’une organisation, offrir votre soutien et répondre aux demandes des grévistes de la faim, qui disent être déterminés à continuer jusqu’à ce que leurs besoins soient pris en compte ?

L’action de ces hommes vous montre que les frontières tuent aussi surement que la peine de mort en Iran.

Ils ne sont pas les premières personnes à le dire. Voici la liste des morts connus à Calais depuis 2002. 26 morts seulement pour l’année 2015, 19 en 2014. Ces hommes sont prêts à risquer leur vie dans un dernier effort désespéré, pour sortir de l’ombre l’urgence de la situation, mais si chacun d’eux devait mourir, et qu’aucune autre mort ne se déroulait à la frontière en 2016, la violence aux frontières augmenterait déjà par rapport à l’année dernière.

VOUS ÉCOUTEZ JUSQUE LÀ ? Qu’êtes-vous prêts à faire ? Etes-vous prêts à soutenir les réfugiés dans leurs initiatives pour améliorer la situation de chacun – financièrement, logistiquement, avec n’importe laquelle des compétences et n’importe lequel des pouvoirs que vous détenez ? Etes-vous prêts à faire cela, même si cela signifie soutenir les réfugiés aussi lorsqu’ils font des choix avec lesquels vous n’êtes pas personnellement en accord ?

Comment pouvez-VOUS, avec le pouvoir que vous avez personnellement, aider ces activistes à continuer à faire entendre leurs voix, et à développer leur initiative pour essayer de changer les choses pour tous les réfugiés dans la Jungle de Calais ?

Ils ne peuvent pas attendre pour manger à nouveau que les gouvernements avec le vrai pouvoir changent les choses – ils vont mourir. Mais, comment peuvent-ils être surs que les gens qui les regardent maintenant ne pleurent-ils pas seulement – qu’ils vont vraiment les aider ?

Que peux-tu promettre – pour aider maintenant, pendant une semaine, un mois ou un an ?

Comment peux-tu travailler, sous la direction des initiatives des réfugiés, pour changer les choses ?

Si tu veux que ces hommes mangent à nouveau, tu dois leur montrer que les gens ne sont pas tous comme Véronique de l’UNHCR (Agence des Nations Unies pour les Réfugiés). Les grévistes de la faim parlent d’elle avec les termes suivants :

« Elle aurait dû parler à quelques personnes de chaque communauté de la Jungle, pas juste avec les grévistes de la faim. Nous nous demandons si elle est venue juste par curiosité, pour voir si nous nous étions vraiment cousus les lèvres, comme tous les journalistes qui ont toqués à notre porte chaque jour. Elle nous a tous vu avec nos lèvres cousus. Mais, nous voulons que les personnes qui nous rendent visite soient celles qui veulent travailler avec nous, afin que la situation change ici. Pas les personnes qui veulent nous persuader d’arrêter notre action. »

monday demo

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s